Image
Top
Navigation
juillet 9, 2017

Le monde qui naît d’une pensée

Voilà pourquoi un roman puissant, un bon poème, une chanson qui résonne, a plus que jamais sa place dans le monde d’aujourd’hui: le fait de vivre n’y est pas présenté de façon simpliste. Aucun slogan ne peut le résumer. Aucun extrait ne peut lui rendre justice.

On peut résumer en une phrase l’idée ou le thème central, ou ce qu’on en perçoit — mais on ne peut pas en restituer l’épaisseur, qui constitue justement sa richesse, son sens.

Et pourtant tout a commencé par une pensée. Une image, un embryon d’idée, le contour partiel d’un personnage.

Tout ce qui est créé, du plus simple au plus complexe, commence comme cela: par une simple pensée, vers laquelle on tend. Une pensée qui nous appelle, comme une mélodie envoûtante vers laquelle on ne peut s’empêcher de marcher, sans trop savoir d’où elle origine, ni où elle nous mènera.

Quelle est donc cette pensée, apparemment insignifiante, qui te hante? Celle qui, avec un peu d’attention et d’amour, pourrait constituer le germe de ce que tu souhaites créer dans le monde, le point de départ de ton futur? La vois-tu seulement, Merveille?

Yan

Photo: Landon Martin